Le fondateur

Le fondateur du CADIPH est Me Emile Ouédraogo, Docteur en droit international de l’Institut des Hautes études internationales et de développement (IHEID) à Genève en Suisse et Avocat, originaire du barreau du Quebec. Il a, entre autres, une formation spécialisée en droit international humanitaire de l’Académie de droit international humanitaire et des droits humains de Genève (ADH) et en Sciences politiques-relations internationales, dans la spécialisation sécurité internationale et défense, du Centre Lyonnais d’Études de Sécurité Internationale et de Défense (CLESID) de l’Université Jean Moulin de Lyon III en France. Il est également diplômé de l’Université de Montréal (UDM) et de l’Ecole du Barreau du Québec (CANADA).

Me Emile Ouédraogo est par ailleurs l’un des membres ayant porté sur les fonts baptismaux le Centre de recherche Franco-Paix en analyse et résolution des conflits de la Chaire Raoul Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) (financé principalement par la Francophonie) avec le Professeur Bruno Charbonneau notamment, Directeur du dit centre et professeur agrégé en sciences politiques à l’Université Laurentine à Sudbury au Canada.

Sous réserve de parcourir dans les détails le curriculum Vitae du fondateur du Centre, on peut retenir que Me Emile Ouédraogo a été assistant d’enseignement et de recherche à l’Université de Genève et à l’IHEID, Genève. Il intervient également en tant que Chargé de Cours à l’Université Laval au Québec.

Entre 2013 et 2014, il a travaillé en tant que juriste au sein du Tribunal pénal international de l’ex-Yougoslavie (TPIY) à la Haye et auprès de la Conseillère juridique et politique principale du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme à Genève en Suisse. Il a été membre interne puis à présent membre externe de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), où il a effectué des recherches postdoctorales en droit international entre 2014 et 2015.

Par ailleurs, il est invité chaque année depuis 2015 à apporter son expertise dans le cadre des Écoles d’été sur les missions de paix, les opérations humanitaires et la consolidation de la paix qui sont organisées depuis neuf ans par Yvan Conoir, membre du Réseau d’expertise et de formation francophone pour les opérations de paix (REFFOP) de l’OIF et coordonnateur des dites Écoles d’été. Les cours des Écoles d’été sont reconnus par les Nations Unies (Certificate-of-Training in United Nations Peace Support Operations).

Dr Emile Ouédraogo a accordé de nombreuses interviews à la presse locale canadienne et internationale, et animé de nombreuses conférences sur des domaines touchant au droit international, et intéressant spécifiquement les questions de Droit International Humanitaire et de Droit International Pénal en Afrique. Par ailleurs, il a déjà été consulté par le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, par le Conseil canadien des réfugiés (CCR), ainsi que la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada (CISR) sur des problématiques touchant aux relations internationales et aux questions humanitaires en lien avec l’Afrique.

Ayant pris depuis conscience que la commission de crimes internationaux en violation des règles du Droit International Humanitaire, rend difficile les processus de paix et de réconciliation, Me Emile Ouédraogo veut consacrer tous ses efforts et son énergie à la compréhension, la promotion, la vulgarisation et l’ancrage du Droit International Humanitaire et du Droit international Pénal sur le continent, en amont et en aval des situations conflictuelles, en mettant toute son expérience et ses connaissances au profit des États, de la société et des structures partenaires intéressés.

 

7 Comments on "Le fondateur"

  1. Blair Rourke, membre, mouvement fédératiste mondiale | 19 mars 2018 at 15 h 45 min | Répondre

    Emile
    Je suis tres impressioné par cette initiative. Bonne chance!

  2. Bravo Emile!

  3. Raoul depuis Cotonou | 22 juin 2018 at 23 h 05 min | Répondre

    Félicitation Émile.. Très belle initiative..

  4. Bravo cher ami! Je suis impressionné par ton parcours, très belle initiative et que l’Eternel Dieu continue a te guider pour que toujours utile a ta generation et aux generations futures.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


20 − treize =